Transport : c’est quoi les zones d’intervention ?

Dans le métier des transporteurs, la planification est toujours de rigueur. Au début des préparations des projets comme le transport d’une vague de touriste, le déplacement d’un véhicule transportant des aides aux sinistrés, le déplacement d’une ambulance, une cellule est constitué pour effectuer des calculs afin d’optimiser les opérations. Les techniciens du transport font une optimisation de réseau et délimite ce qu’on appelle la « zone d’intervention ». Quel est le rôle de cette zone ? Comment peut-on la définir ? Cet article fait le point sur ces questions.

Qu’appelle-t-on « zone d’intervention » en transport ?

La zone d’intervention est la zone géographique délimitée par les techniciens du transport dans le cadre d’une opération ou d’un projet bien défini. Dans le cas d’une situation de crise comme un accident, un sinistre causé par une catastrophe naturelle, la délimitation de la zone d’intervention est à la fois délicate et urgente. Il existe une zone appelée « zone de planification d’urgence ».  Cette dernière se définit comme la zone dans laquelle les mesures nécessaires pour un risque particulier sont prises. Il arrive que la zone d’intervention ne coïncide pas avec la zone de planification d’urgente dans les situations de crise. En effet, durant la planification, le technicien du transport doit prendre en compte plusieurs paramètres comme le nombre de véhicules disponibles et la densité du trafic. Cependant, ces chiffres ne peuvent pas être anticipés avec perfection.

La création de la zone d’intervention

Le transport est une activité qui demande beaucoup de rigueur surtout en ce qui concerne le respect des délais. Durant la création de la zone d’intervention, la durée du transport est probablement le paramètre le plus important. La cellule ou le comité responsable de l’intervention désigne les différents responsables assignés aux différentes tâches et effectue délimitation géographique de l’intervention. Ils procèdent à un zonage qui consiste à classer les différentes zones de la carte par importance et urgences des interventions.

Quels sont les tâches à effectuer après la création de la zone d’intervention ?

Il est primordial de bien indiquer qui sera(ont) le ou les techniciens de transports responsables d’émettre des rapports sur la situation. Avant, pendant et après une intervention, les opérations à effectuer nécessitent d’être faits dans une bonne organisation. Une confusion dans les tâches et les responsabilités serait intolérable. Le technicien de transport doit assurer le suivi des activités pour identifier les éventuels écarts avec les mesures prises lors de la planification de l’intervention. Durant la période d’intervention, il double ou triple les efforts et la vigilance dans la surveillance du trafic. La plupart de ces opérations se font à partir d’un poste central.

Comment obtenir des devis pour vos transports internationaux ?
Quelles solutions pour le transport de produits frais ou surgelés ?