Comment gérer votre organisation logistique pour assurer vos ventes ?

organisation logistique

La quasi-totalité des actions menées en entreprise s’articule autour d’un ou plusieurs maillons de la chaîne logistique. Pour que ces efforts soient rentabilisés, il est essentiel d’adopter une organisation efficace qui réponde réellement à vos besoins et à ceux de vos clients. Voici comment y parvenir.

Améliorer la gestion logistique en entreprise : en quoi ça consiste ?

La gestion de la logistique est un ensemble de dispositions prises par les responsables à divers niveaux d’une entreprise pour optimiser les performances en agissant sur différentes étapes de la chaîne logistique.

L’objectif est de rendre les processus de production et de distribution plus flexibles, plus rapides et donc, mieux adaptés aux attentes des consommateurs. La gestion de l’entreprise devient plus complexe à mesure que l’entreprise grandit. Mais la satisfaction de la clientèle étant la priorité, c’est un aspect à ne pas négliger au détriment d’autres leviers de performance comme le marketing.

L’organisation logistique nécessite l’implication de l’ensemble du personnel. Elle touche plusieurs étapes allant de l’approvisionnement en matières premières à la distribution du produit fini en passant par le transport des biens et les gestions du stock et de la clientèle. Dans certains modèles d’entreprise, l’approvisionnement est précédé par la gestion des commandes et la distribution est suivie du recyclage des produits. Vous trouverez plus d’informations ici au sujet de ces différentes étapes.

Surveiller le taux de service de l’entreprise

Le taux de service est un indicateur grâce auquel il est possible d’évaluer la qualité des prestations d’une entreprise. Cet outil se base essentiellement sur votre capacité à satisfaire vos clients. Grâce à lui, vous serez en mesure de prendre conscience des insuffisances de votre organisation logistique. On détermine le taux de service en faisant le rapport entre le nombre de produits fournis et le nombre de commandes reçues sur une certaine période donnée. Un taux de service trop bas indique que vous devez revoir à la hausse le stock de produits afin de prévenir les éventuelles ruptures.

Le taux de service peut aussi aider à évaluer votre capacité à respecter les délais fixés. Il peut aussi permettre de suivre la qualité des services offerts. Pour cela, il suffit de diviser le nombre de commandes livrées dans les temps ou le nombre de commandes livrées sans observations négatives par le total des commandes. Ces données vous permettront de mieux orienter vos efforts et d’ajuster au mieux vos capacités de production ou de stockage.

Mieux gérer le stockage des produits

Selon le secteur d’activité, une entreprise est appelée à stocker des produits de taille plus ou moins grande. Une gestion optimale de cette étape de la chaîne logistique permet de répondre à temps aux attentes des clients et d’augmenter la marge de bénéfices. Un vaste entrepôt de stockage nécessite du personnel et du matériel en nombre relativement important pour assurer l’entretien et le fonctionnement. Ce sont là des couts qu’il est possible de réduire en adaptant les besoins réels aux moyens déployés.

L’emplacement des points de stockage est également un aspect fondamental à prendre en compte. Une entreprise gagnera plus à stocker les produits les plus vendus dans des centres à proximité des zones de production. De cette manière, il sera possible de réduire les couts dus à la distance et de suivre l’évolution de la demande avec plus de flexibilité. Assurez-vous également de toujours disposer d’une quantité de produits supérieure ou égale au stock de sécurité. Il s’agit du stock minimum nécessaire pour prévenir les ruptures de stock et capable de couvrir les frais de stockage.

Utiliser les outils de gestion et de mesure adaptés

Il existe de nombreux indicateurs qui permettent de mesurer les performances de l’organisation logistique d’une entreprise. Parmi ceux-ci, on peut citer le cout d’arrêt par équipement. Il correspond à l’ensemble des frais occasionnés par l’arrêt d’un ou plusieurs équipements. C’est une donnée qui vous permet d’anticiper les conséquences en cas de dysfonctionnements. Vous pouvez aussi évaluer votre capacité de production en calculant la durée moyenne d’un cycle de production. Pour cela, il suffit d’additionner la durée moyenne des cycles de fabrication puis de diviser le résultat par le total des ordres planifiés.

Ces indicateurs peuvent être associés à des logiciels de gestion pour optimiser les résultats. Il s’agit par exemple des systèmes de gestion d’entrepôt qui facilitent le rangement et le prélèvement de produits au sein de l’espace de stockage. Vous pouvez aussi vous servir de logiciels adaptés pour la répartition du travail ou la réalisation des inventaires. Ces outils sont aussi indispensables pour assurer l’unicité de l’information en particulier dans des domaines comme la logistique de santé ou les malentendus peuvent avoir de lourdes conséquences.


Garde-meuble : un espace de stockage supplémentaire
Transport : des services haut de gamme pour le secteur du luxe